La glossodynie

Bouche brûlante ou glossodynie



Si votre bouche vous brûle soudainement mais que vous n'avez pas mangé de nourriture épicée, vous vous demandez peut-être ce qui peut causer cette sensation désagréable. Le syndrome de la bouche brûlante, ou glossodynie primaire, est une cause possible, mais de quoi s’agit-il exactement et que pouvez-vous faire ?

Poursuivez votre lecture pour en apprendre davantage sur les symptômes, les causes et les traitements du syndrome de la bouche brûlante.

Quels sont les symptômes d’une bouche brûlante ? 

Le syndrome de la bouche brûlante est une affection chronique ou récurrente qui provoque une sensation de brûlure dans la bouche. Et ce, en dehors de toute lésion objectivable à l’examen clinique. La sensation de brûlure peut se produire dans la bouche sur les lèvres, la langue, le palais, la gorge et les joues et elle peut devenir si intense qu'on a l'impression de se brûler la bouche. 

En plus de la sensation de brûlure, d'autres inconforts/peines peuvent parfois accompagner le syndrome de la bouche brûlante, y compris :
  • Une bouche sèche (xérostomie)
  • Des douleurs à la bouche
  • Des sensations de picotement dans la bouche
  • Un engourdissement de la bouche ou de la langue
  • Une altération du goût et/ou de l'odorat 

Le syndrome de la bouche brûlante est diagnostiqué par l'exclusion d'autres facteurs qui peuvent causer des brûlures buccales. Les facteurs peuvent inclure les médicaments, le diabète de type 2, les allergies et les carences en vitamines, entre autres.

Si votre médecin découvre un problème de santé ou une autre cause de brûlure buccale, vous avez ce qu'on appelle une glossodynie secondaire. Votre médecin traitera alors le problème et vos symptômes devraient s'améliorer. 

Pour la glossodynie primaire, il n’existe en revanche pas de véritable traitement, mais seulement des moyens de soulager et de contrôler vos symptômes.


Les causes du syndrôme de la bouche brûlante 

Bien qu'il n'y ait aucune preuve visible de cette affection, des problèmes psychologiques comme le stress émotionnel, l'anxiété et la dépression, les carences hormonales chez les femmes ménopausées et les anomalies neurologiques ont tous été identifiés comme des facteurs pouvant contribuer au syndrome de la bouche brûlante.

Certains problèmes de santé peuvent également jouer un rôle dans la survenance du syndrome. Ils incluent :
  • Les reflux acides (l'acide de votre estomac remonte dans votre bouche)
  • Le diabète
  • La sécheresse de la bouche (causée par des conditions telles que le syndrome de Sjögren, certains médicaments ou la radiothérapie)
  • Le manque de fer, de vitamine B12 ou d'acide folique
  • Le muguet (une infection fongique dans la bouche)
  • Des problèmes de thyroïde


Traitement du syndrome de la bouche brûlante ? 

Les solutions pour soulager la douleur à court terme

Pour un soulagement immédiat, éliminez les aliments et les boissons acides de votre alimentation. Remplacez les aliments acides par des aliments doux ou alcalins, comme les bananes, les raisins secs, les abricots secs, les produits laitiers et les pommes de terre.

Le tabac, les chewing-gums et les aliments et boissons très acides agressent les tissus sensibles de la bouche. Par conséquent, bien qu'il ne s'agisse pas d'une solution à long terme, les éviter pendant quelques semaines est un moyen rapide de réduire l'inconfort dans une certaine mesure. Gardez de l'eau fraîche à portée de main pour un soulagement instantané. De plus, pour garder les dents et les gencives propres pendant une poussée de syndrome de la bouche brûlante, essayez d'utiliser des produits conçus pour les dents sensibles, et si vous voulez vraiment utiliser un bain de bouche, recherchez-en un conçu pour atténuer les symptômes de sécheresse buccale.

La prise en charge médicale de la bouche brûlante

Si votre problème de bouche brûlante persiste, il est important de consulter votre médecin ou votre dentiste pour un examen approfondi permettant de déterminer la cause du syndrome et l’établissement d’un plan de traitement sur le long terme. 

La longue liste des causes et solutions envisageables dans le cadre du syndrome de la bouche brûlante fait qu'il est souvent difficile d’en déterminer la cause a priori. La première étape d’une prise en charge médicale de l’affection consiste donc généralement à éliminer tous les facteurs contributifs locaux tels que les infections, les produits oraux et les aliments épicés. 

Des tests médicaux peuvent également être conduits, parmi lesquels : 
  • Un examen minutieux des muqueuses orales afin de détecter toute lésion anormale d’origine organique ;
  • Un examen des dents ;
  • La recherche d’une glossite ;
  • Des tests salivaires associés à une biopsie des glandes salivaires au besoin ;
  • Un prélèvement mycologique ;
  • Un test neurologique afin d’éliminer une neuropathie centrale ou périphérique ;
  • Un hémogramme (ou numération de formule sanguine) afin d’éliminer l’hypothèse d’une langue anémiée ;
  • Une vitesse de sédimentation pour éliminer une maladie organique ;
  • La mesure des taux sériques de fer, de zinc, de folates, de vitamines B1, B6 et B12 ;
  • La glycémie afin d’éliminer un potentiel diabète ;
  • Les taux d’œstrogènes et de progestérones (troubles liés à la ménopause).

Après les examens, si une cause médicale est découverte, votre dentiste ou votre médecin peuvent vous recommander un certain nombre de solutions sur ordonnance, incluant des produits de remplacement de la salive, des médicaments qui aident à contrôler la douleur nerveuse, un traitement pour le muguet ou un traitement visant à diminuer votre stress et/ou anxiété.

Des thérapies telles que la gestion du stress, le yoga ou la psychothérapie peuvent également être envisagées, ayant été identifiées comme pouvant aider à diminuer l'intensité de la douleur.

Selon vos symptômes, certains antidépresseurs utilisés pour traiter l'anxiété peuvent également être prescrits.


Différence entre la glossodynie et la glossite 

Il est important de ne pas confondre glossodynie et glossite qui se différencient sur au moins quatre aspects. 

  • La définition : Tandis que la glossodynie est une douleur de la langue, la glossite est une infection de la langue.
  • Les symptômes : La glossodynie se caractérise par une douleur de la langue associée à une sensation de bouche sèche. Le goût est altéré et des problèmes de déglutition ne sont pas rares. La glossite, pour sa part, se manifeste par une langue gonflée et lisse. Elle entraîne des difficultés pour mastiquer, parler et avaler, elle est responsable de fortes douleurs de la zone buccale
  • Les causes : La glossodynie n’a souvent pas de cause médicale identifiée. A contrario, la glossite est provoquée par une allergie alimentaire, une réaction à un composant d'un dentifrice, d'un bonbon ou d'un bain de bouche par exemple. Dans d'autres cas, la glossite peut également être due à un champignon, à l'herpès, à une carence en fer et en vitamine B12 ou au syndrome de Gougerot-Sjörgen. 
  • Les traitements envisageables : Le traitement de la glossodynie est souvent un traitement du stress. Le traitement de la glossite dépend du facteur de déclenchement identifié, il est souvent à base d'antibiotique ou d'antifongique.

Vous voilà désormais informé sur le syndrome de la bouche brûlante. Si vous pensez souffrir de cette affection ou si vous souhaitez simplement en savoir plus, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou votre dentiste qui sont les plus à même de vous en parler et d’établir, le cas échéant, un diagnostic pertinent.

Centre dentaire des Lilas