Orthodontie invisible

Les traitements invisibles en orthodontie


Quels sont les traitements invisibles en orthodontie ?

Le sourire peut parfois être source de complexe. De nos jours, il existe de nombreux traitements invisibles d’orthodontie qui permettent de traiter divers défauts avec la plus grande discrétion. Pour satisfaire tous les besoins, il existe différents traitements qui ne laissent pas entrevoir une seule seconde que le patient est porteur d’une correction orthodontique ! En effet, selon ses besoins, le patient peut avoir recours à un traitement de type Invisalign, qui évite au patient d’être porteur de bagues et aux appareils dentaires traditionnellement proposés, qui sont peu esthétiques. Invisalign existe depuis 10 ans environ et permet au patient de corriger son alignement dentaire en toute discrétion, grâce au port d’une gouttière invisible, à mettre de jour comme de nuit. Les « Aligners » qui constituent cette méthode sont à porter en moyenne 20 heures dans la journée, sont une véritable révolution car elles peuvent être directement posées par le dentiste et non l’orthodontiste, ce qui est évite une attente non négligeable pur l’obtention d’un rendez-vous chez le spécialiste.

L’orthodontie linguale est une méthode qui séduit aussi par sa discrétion car elle permet de remédier à des problèmes d’alignement des dents grâce au port de bagues et d’élastiques de façon dissimulée. La technique linguale est un traitement invisible d’orthodontie qui nécessite un soin rigoureux de la part du patient, car les élastiques peuvent être un peu gênant, et les risques de coupures de la langue sur l’appareil sont à prendre en compte. Ce système d’appareillage dentaire est placé sur la face interne des dents et reste donc totalement invisible.


gros_plan_gouttiere_invisible_et_gants_violets




Dans quels cas sont-ils indiqués ?

Le traitement orthodontique invisible est choisi par le dentiste et le patient en fonction du besoin de ce dernier, mais également en fonction de son âge et des contraintes qu’il accepte de prendre en charge, comme cela peut être le cas pour le système d’appareil sur la face interne et de l’hygiène plus que rigoureuse que cela demande. Généralement, les traitements invisibles d’orthodontie sont préconisés chez les patients qui présentent un défaut d’alignement de la dentition, un défaut de posture de la mâchoire et qui éprouvent au quotidien des difficultés d’élocution, des difficultés pour manger et déglutir, mais aussi pour respirer.

Les traitements invisibles en orthodontie permettent donc de corriger des aspects d’ordre fonctionnels en les liant à l’esthétique et au confort, autant que possible. Cependant, tout patient peut en bénéficier, dès lors qu’il présente un défaut d’alignement, un chevauchement des dents, un écartement trop important entre certaines dents, des problèmes d’occlusion, qui concernent la fermeture et l’ouverture de la bouche, mais aussi des soucis liés à la béance. Le patient qui opte pour l’un des deux traitements invisibles, que ce soit Invisalign ou l’orthodontie linguale, doit être prêt à se soumettre à un traitement rigoureux durant 6 à 18 mois. Ils peuvent être prescrits pour les patients de moins de 16 ans. En revanche, il est important de souligner que le traitement de l’orthodontie linguale ne sera prescrit qu’à un patient dont la croissance est achevée, car dans le cas contraire, les dents peuvent ne pas disposer de suffisamment de place pour accueillir les bagues.

Comment se déroulent les traitements invisibles en orthodontie ?

Les traitements invisibles en orthodontie se déroulent la plupart du temps au cabinet dentaire. En ce qui concerne le traitement invisible Invisalign, il nécessite que le dentiste réalise dans un premier temps un examen complet de la bouche afin de comprendre les besoins de son patient mais aussi de consulter l’état général de la dentition afin de valider ce traitement. Les gouttières transparentes Invisalign sont alors réalisées sur mesure à l’aide d’un moulage, à la suite de quoi elles sont réalisées en laboratoire, puis restituées au dentiste, qui les posera sur le patient lors d’un rendez-vous ultérieur. Cette méthode ne nécessite aucun acte chirurgical et reste très simple et rapide à poser.

En ce qui concerne l’orthodontie linguale, il s’agit pour le chirurgien-dentiste de prendre les empreintes dentaires du patient en réalisant un moulage qui est envoyé chez un prothésiste pour fabriquer les bagues sur mesure, en fonction de la morphologie de la mâchoire du patient. Lorsque ces dernières sont prêtes, c’est-à-dire quelques semaines plus tard, le chirurgien-dentiste doit les poser sur la dentition du patient : la pose se fait par le biais d’une méthode très spécifique qui est le collage indirect lingual. Il est important de savoir que lorsque les attaches sont conçues, elles sont disposées dans une gouttière adaptée, aux mesures de la mâchoire du patient, afin qu’elles puissent parfaitement prendre la forme de la dentition. Lorsque l’appareil est posé, le patient peut ressentir une certaine gêne et quelques douleurs, qui s’estompent d’elles-mêmes au bout de quelques jours.

Conseils et recommandations post-traitements.

Les traitements qui relèvent de l’orthodontie linguale nécessitent des rendez-vous de suivi toutes les 4 semaines, tandis que les gouttières invisibles d’Invisalign doivent être consultées toutes les 6 à 8 semaines. Ces deux traitements nécessitent de la part du patient un soin tout particulier avec la dentition. Bien entendu, le patient doit s’imposer une hygiène bucco-dentaire irréprochable, avec une fréquence de brossage optimale, minimum 2 fois par jour à raison d’au moins 2 minutes par brossage, 3 minutes dans l’idéal. Concernant les gouttières Invisalign, le patient doit s’assurer de les rincer à l’eau claire à chaque fois qu’il les retire, et de les manipuler avec le plus grand soin.

Le traitement d’orthodontie linguale quant à lui demande une vigilance toute particulière en ce qui concerne l’hygiène dentaire. En effet, les bagues sont en contact direct avec les dents et tout résidu alimentaire ou plaque qui se logerait dans ces dernières peut causer des caries bien plus facilement que chez un patient qui ne porte pas un tel dispositif. Le patient peut alors utiliser du fil dentaire et des brossettes dentaires pour compléter son hygiène buccale, mais surtout, il doit rester très vigilant quant aux aliments durs ou collants durant toute la durée du traitement. Enfin, peu importe le traitement choisi, il est très important que le patient respecte soigneusement son calendrier de rendez-vous de suivi avec son chirurgien-dentiste, pour vérifier fréquemment le bon état de la solution mise en place.


femme_brune_faisant_un_coeur_avec_des_gouttiäres_invisibles

Centre dentaire des Lilas