Diabète et santé dentaire

Diabète et santé dentaire



Carie dentaire, gingivite, parodontite...souvent sous-estimées, les complications dentaires du diabète cachent un mal évolutif qui peut aller jusqu'à l'infection buccale généralisée et la perte des dents. Ces complications ont un lien étroit avec le diabète, car elles sont à la fois "cause et effet" d'un déséquilibre.

Diabète et maladies parodontales

 Qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie grave dans laquelle l'organisme ne produit pas ou n'utilise pas correctement l'insuline, une hormone nécessaire pour convertir le sucre, les amidons et autres aliments en énergie. Normalement, l'insuline aide à acheminer le sucre du sang aux cellules de l'organisme, où il est utilisé comme source d'énergie. 
Lorsque vous êtes diabétique, votre corps a de la difficulté à fabriquer ou à utiliser de l'insuline, de sorte qu'il n'obtient pas le carburant dont il a besoin et que votre glycémie demeure trop élevée. 
L'hyperglycémie déclenche des processus qui peuvent entraîner des complications, comme des maladies cardiaques, rénales et oculaires, ou d'autres problèmes graves.

Qu'est-ce que la maladie parodontale ? 

La maladie parodontale, ou maladie des gencives, est une infection bactérienne des gencives, des ligaments et des os qui soutiennent vos dents et les maintiennent dans la mâchoire. La principale cause des maladies parodontales est la plaque bactérienne (voir fiche sur la plaque dentaire), un film microbien incolore et collant qui se forme constamment sur vos dents. Les toxines (ou poisons) produites par les bactéries de la plaque irritent les gencives, causant une infection.

La maladie parodontale connaît deux principaux stades d’évolution dont le plus avancé, s’il n’est pas traité, peut conduire à la perte des dents.
  • La gingivite : La gingivite est une inflammation de la gencive par dépôt de bactéries au niveau du collet de la dent. Elle se traduit le plus souvent par des rougeurs, des saignements au moment du brossage et un gonflement de la gencive.
  • La parodontite : La parodontite est une inflammation en profondeur des gencives et de l'os qui soutient la dent, entraînant la prolifération de germes le long de la racine dentaire. Les dents bougent, se déchaussent et risquent de tomber.

La maladie parodontale peut être dépistée par différents symptômes caractéristiques :
  • Gencives rouges et enflées qui saignent souvent pendant le brossage ou l'utilisation de la soie dentaire et qui sont sensibles au toucher.
  • Gencives qui se sont détachées des dents, exposant ainsi les racines.
  • Dépôts de plaque blanc laiteux ou jaunâtre entre les dents.
  • Pus entre les dents et les gencives, accompagné d'une sensibilité ou d'un gonflement au niveau des gencives
  • Mauvaise haleine constante (voir fiche sur la mauvaise haleine)

Lien entre le diabète et maladies parodontales

Le diabète affecte tout votre corps, y compris vos dents et vos gencives. L'effet est encore plus grand si vos valeurs de glycémie ne sont pas contrôlées, ce qui rend difficile la lutte contre les infections bactériennes. Si vos valeurs de glycémie ne sont pas contrôlées, vous êtes susceptible d’avoir plus de plaque dentaire que les autres personnes et cela peut augmenter votre risque de développer des problèmes bucco-dentaires et notamment une maladie parodontale.

Au cours des dernières années, de nombreuses recherches ont été entreprises sur le lien entre le diabète et les maladies parodontales. La maladie parodontale est la sixième complication en importance du diabète. Si vous avez reçu un diagnostic de diabète, vous êtes 3 à 4 fois plus susceptible de développer une maladie parodontale, avec un taux plus élevé de pertes osseuses et d'infections gingivales plus graves.

Réciproquement, les maladies parodontales peuvent rendre plus difficile pour vous le contrôle de votre glycémie. La réaction de votre corps aux maladies parodontales peut augmenter votre glycémie. Par conséquent, il est important pour les patients diabétiques de traiter et d'éliminer l'infection parodontale pour un contrôle optimal du diabète. 
Il a été démontré que le traitement parodontal combiné à des antibiotiques améliore la glycémie chez les patients diabétiques, ce qui suggère que le traitement des maladies parodontales pourrait réduire les besoins en insuline.

Traitement parodontal en cas de diabète

Si votre condition diabétique est bien contrôlée, le traitement parodontal serait le même pour vous que pour un patient non diabétique. Au début, le traitement consiste habituellement à enlever la plaque et le tartre des poches autour de vos dents. 
Si la maladie parodontale est plus grave ou si votre diabète n'est pas bien contrôlé, le traitement sera plus spécialisé et adapté à votre condition spécifique. Votre dentiste peut vous recommander des prophylaxies buccales plus fréquentes (nettoyages dentaires) comprenant le détartrage et le surfaçage radiculaire ou une chirurgie parodontale.


Les autres problèmes bucco-dentaires liés au diabète

La maladie parodontale n'est pas le seul problème qui peut survenir si vous êtes diabétique. Bien que vous ne puissiez peut-être pas prévenir ces problèmes, vous pouvez minimiser les problèmes qu'ils vous causent :

  • Sécheresse de la bouche (voir fiche sur la bouche sèche) : La xérostomie survient lorsque les glandes salivaires ne produisent pas suffisamment de salive pour garder la bouche humide, ce qui provoque l'inflammation et la douleur des tissus de la bouche. Il peut rendre la mastication, le goût et la déglutition plus difficiles, ainsi que causer de la difficulté à manger, ce qui rend plus difficile le contrôle de la glycémie.
  • Infection fongique : Candida albicans est un champignon qui vit normalement à l'intérieur de la bouche sans causer de problèmes. Mais lorsque vous êtes diabétique, une carence en salive dans la bouche et un surplus de sucre dans la salive permettent au champignon de causer une infection appelée candidose (muguet), qui se manifeste par des zones blanches ou rouges douloureuses dans votre bouche;
  • Glossodynie ou syndrome de la bouche brûlante (voir fiche sur la glossodynie) : Si vous ressentez une sensation intense de brûlure et de douleur dans la bouche même si vous ne voyez aucun problème qui en est la cause, il se peut que vous ayez ce syndrome;
  • Complications de la chirurgie buccale : Si vous avez besoin d'une chirurgie buccale, le diabète - surtout s'il est mal contrôlé - peut compliquer la chirurgie buccale. Le diabète retarde la guérison et augmente le risque d'infection. Votre glycémie peut également être plus difficile à contrôler après une chirurgie buccale. Votre dentiste doit travailler en étroite collaboration avec votre médecin afin de minimiser les complications possibles. 


Préventions des complications bucco-dentaires chez les diabétiques

Comme les pieds, les dents et les gencives ont besoin d’une grande attention, même en l’absence de symptômes. Les complications dentaires peuvent être provoquées par un dérèglement glycémique ou en être la cause.

Pour éviter ces complications, il existe des recommandations faciles à appliquer :

  • Hygiène bucco-dentaire stricte (voir fiche sur l’hygiène bucco-dentaire) : Brossez-vous méticuleusement les dents après les repas, matin et soir, pendant deux minutes avec une brosse adaptée. Utilisez un dentifrice au fluor et du fil dentaire ou des brossettes, si votre dentiste vous le conseille, pour les zones inter-dentaires qui ne sont pas accessibles à la brosse.
  • Suivi régulier par un dentiste et dépistage précoce : consultez un dentiste au moins deux fois par an, même en l’absence de symptômes et informez le que vous êtes diabétiques
  • Contrôle et surveillance de son équilibre glycémique
  • Étroite collaboration entre votre dentiste et votre médecin

Cette fiche est purement informative et ne peut se subsituer à un entretien avec votre dentiste. N’hésitez pas à le consulter pour en savoir plus et évidemment pour contrôler régulièrement l’état de vos dents et de votre bouche.

Centre dentaire des Lilas