Conséquence de la succion du pouce

La succion du pouce et ses conséquences bucco-dentaires



La succion du pouce est un phénomène courant chez l’enfant. Il n’y a généralement pas lieu de s’inquiéter si elle n’excède pas un certain âge. En effet, une succion tardive peut avoir des conséquences notables sur la dentition. Dents en avant, problème de déglutition, malformation du palais…vous souhaitez aider votre enfant à retrouver une dentition saine et harmonieuse ? Analyse des nombreuses solutions à notre portée.

Succion du pouce : ce qu’il signifie

À l’origine, la succion est un réflexe spontané présent dès la vie intra-utérine. L’enfant suce son pouce pour trouver une forme d’apaisement et de réconfort. Le réflexe de succion se poursuit naturellement pendant toute la durée de l’allaitement. La succion du pouce est directement reliée à la sphère psycho-affective.

Généralement, les enfants poursuivent l’expérience jusqu’à trois ans en moyenne. Le réflexe de succion est progressivement abandonné, afin de structurer le palais adulte. Une succion tardive est considérée chez l’enfant comme un manque de maturation psychologique. Si elle se prolonge, la succion provoque certains problèmes orthodontiques majeurs.

On constate parfois des « séquelles » comme une déglutition immature ou une déformation du palais. Cette dernière s’explique par la pression du pouce exercée sur la dentition. Le mauvais positionnement de la langue pousse les incisives en avant.

En orthodontie, on constate souvent l’influence de la succion sur l’articulé dentaire. C’est surtout valable chez les enfants présentant une anomalie de la musculature buccale. En effet, diverses problématiques comme l’hypotonie labiale, sont aussi responsables d’une mauvaise position des dents.

Les Conséquences sur la dentition

La succion est un phénomène normal qui induit toutefois une surveillance médicale. Nous l’avons vu, une succion prolongée peut avoir des conséquences néfastes sur la santé bucco-dentaire. 

Différents signes peuvent vous mettre en alerte comme :

Une déformation du palais
Votre enfant a sucé son pouce ou sa tétine pendant longtemps ? Une déformation du palais est souvent un signe à ne pas négliger. Dans certains cas, un praticien parle davantage de « palais étroit ». Ce phénomène se caractérise par la présence d’une arcade serrée et profonde. D’une certaine façon, c’est la pression du pouce sur le palais qui a formé un creux.

Notons que la succion du pouce encourage la respiration par la bouche. Or, une mauvaise respiration a également un impact sur le rétrécissement de la mâchoire supérieure. Un palais étroit présente certaines conséquences comme un manque de place pour les dents. L’apnée du sommeil et les affections ORL sont aussi plus fréquentes.

La présence d’une Rétrognathie (dents en avant)
La succion du pouce entraîne souvent une mauvaise implantation des dents. Le phénomène des dents en avant (ou rétrognathie) est très révélateur. En suçant son pouce, la langue de l’enfant reste dans un positionnement infantile. La langue pousse les incisives, créant ainsi un mauvais alignement des mâchoires.

La Rétrognathie a des conséquences manifestes, comme des problèmes d’élocution, des craquements à la mastication, ou des troubles parodontiques. Le décalage entre les mâchoires implique d’autres risques majeurs sur la santé bucco-dentaire comme :
  • Le développement de caries
  • Un risque de déchaussement des dents
  • Une usure progressive des dents
  • Un risque de blessures des muqueuses (puisque les lèvres ne recouvrent plus les dents)
Une rétrognathie est un phénomène inconfortable et inesthétique. C’est pourquoi il est conseillé de consulter un praticien pour une rééducation le plus tôt possible.

Une déglutition atypique
La déglutition atypique est liée à un mauvais positionnement de la langue. Au moment de déglutir, la langue se place sur les incisives au lieu de se placer sur les alvéoles. On parle alors de prostration linguale. Ce positionnement est parfaitement normal chez les bébés et les jeunes enfants. Une déglutition atypique produit certains désagréments comme :
  • Le développement d’une malocclusion
  • Un affaiblissement des lèvres
  • Une difficulté à la production de certains sons

Au-delà de 7 ans, l’enfant devra adopter une déglutition dite mature. Dans le cas contraire, rééduquer le positionnement de la langue est recommandé.

Un développement des bactéries
La succion du pouce est un geste naturel, mais peu hygiénique. En effet, placer le pouce dans la bouche aide à l’introduction de certains germes. L’enfant peut contracter certains virus et tomber plus souvent malade.

Les prises en charge accessibles :
Une succion du pouce tardive a de nombreuses conséquences sur la santé des dents. Elle empêche le palais de s’élargir et les dents de se positionner. Elle entrave le mouvement de déglutition mature et a un impact sur l’élocution. Heureusement, l’orthodontie est une discipline qui prend en charge la rééducation.


L’orthodontie, quels bénéfices ?

L’orthodontie est une pratique qui se spécialise dans l’orthopédie dento-faciale. En d’autres termes, cette discipline permet de rétablir le caractère fonctionnel et esthétique des dents. Le praticien détermine, à l’aide d’une radiographie, le traitement orthodontique à donner. Il prend en charge les déformations de la mâchoire et le mauvais positionnement des dents.

Grâce à des appareils correcteurs, il rétablit l’alignement des dents et repère les éventuelles anomalies. L’orthodontie est une pratique qui s’intéresse spécifiquement aux anomalies liées à la succion.


Les solutions à mettre en place

Malformation du palais
Le traitement est mis en place uniquement après l’arrêt de la succion chez l’enfant. L’idéal est de ne pas attendre que les incisives définitives aient poussé. Il existe à ce jour diverses méthodes non invasives pour élargir le palais. Le praticien peut réaliser un faux palais en résine, composé de deux plaques mobiles. Ce dernier se porte le jour et/ou la nuit, pendant une durée de 6 à 12 mois.

Lorsque le palais est correct, une rééducation chez un orthophoniste peut être la bienvenue (pour apprendre à placer la langue correctement par exemple). Une telle intervention représente de nombreux avantages pour l’enfant. On constate en effet une amélioration du sommeil, une bonne mastication et une meilleure dentition.

Dent en avant
L’orthodontie est très efficace lorsqu’elle est mise en place très tôt (avant la croissance des os de la face). En effet, elle permet de rectifier la mâchoire trop importante tout en sollicitant l’autre. Différentes solutions existent pour rectifier le décalage entre les mâchoires. Le praticien peut proposer un activateur de croissance à porter la nuit, des bagues dentaires munies d’élastique ou des aligneurs invisibles.

En cas de rétrognathie importante, la chirurgie peut aussi corriger les dents en avant. Pratiquée à l’âge adulte, cette intervention permet d’équilibrer la position des mâchoires. Dans certains cas, un appareil est posé après l’acte chirurgical. Là encore, le recours à un orthophoniste est intéressant pour rééduquer la langue et le positionnement des lèvres.

Mauvaise déglutition
Une déglutition primaire peut avoir des conséquences importantes sur la santé des dents. Parmi les conséquences squelettiques, on constate les hypoplasies maxillaires ou des infraclusion incisives. Une rééducation de la langue est un bon moyen d’éviter l’apparition de malformation et favoriser une déglutition mature. La rééducation auprès d’un orthophoniste est vivement recommandée pour apprendre à repositionner la langue.

La succion du pouce est un phénomène normal. Toutefois, il est important d’aider son enfant au sevrage avant ses sept ans. Dans certains cas, la succion implique aussi des troubles psycho-affectifs majeurs. Un suivi psychologique, orthodontique et orthophoniste sont vivement conseillés.

Centre dentaire des Lilas